La Journée mondiale sans tabac, une date fixée par l’Organisation mondiale de la santé pour combattre une pratique extrêmement nocive qui tue des millions de personnes dans le monde chaque année. L’objectif de cette date est de promouvoir des campagnes de sensibilisation du public aux effets du tabac, ainsi que les mesures législatives nécessaires pour limiter les zones où il est possible de fumer, ou pour augmenter son prix. La campagne s’est concentrée sur le slogan : le tabagisme et les maladies cardiovasculaires.

Les conséquences du tabac

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : dans le monde, environ sept millions de personnes meurent directement chaque année à cause du tabac et jusqu’à 890 000 personnes sont des fumeurs passifs. Le tabagisme est l’une des principales menaces pour la santé publique et, au Portugal, il cause environ 12 000 décès par an, soit une moyenne de plus d’un décès toutes les 50 minutes. On estime que chaque cigarette peut contenir jusqu’à 4 000 produits chimiques différents, dont au moins 250 sont très nocifs. Les experts sont conscients de la difficulté de laisser derrière soi cette période qui, dans de nombreux cas, commence à l’adolescence à 17 ans, dans le cas du Portugal. Dans ce contexte, il existe quelques règles de base pour aider à la surmonter :

– Faites de l’exercice tôt le matin, à la fois pour améliorer les conditions physiques et respiratoires et pour réduire le stress et l’anxiété.

– Trouvez des substituts sains, tels que des pilules ou des comprimés sans sucre.

– Apprenez à vous détendre de manière naturelle, sans avoir besoin de vous servir de la cigarette.

– Transmettez aux personnes de votre entourage qui ont arrêté de fumer, afin qu’elles ne fument pas à côté de vous et vous motivent à ne pas rechuter.

De la part des administrations publiques, l’OMS souhaite qu’elles agissent dans les contextes suivants :

– Suivi de la consommation de tabac et de ses mesures préventives

– Protéger la population contre la fumée de tabac

– Aider les personnes qui veulent arrêter de fumer

– Alerter les gens sur les dangers du tabagisme

– Faire respecter les interdictions de publicité, de promotion et de parrainage en faveur du tabac

– Augmenter les taxes sur le tabac

Au Portugal, l’année où cette journée a commencé, il était encore possible de fumer dans les trains, les centres commerciaux, les avions ou les hôpitaux, par exemple. Aujourd’hui, la loi 63/2017 de mesures sanitaires contre le tabagisme qui réglemente la vente, l’offre, la consommation et la publicité des produits du tabac, interdit de fumer dans tout type d’espace collectif fermé, qu’il s’agisse de restaurants, d’hôpitaux ou de lieux de travail. Avec l’aide de l’environnement et des administrations publiques, arrêter de fumer est sans aucun doute un énorme avantage pour nos finances personnelles, notre santé et notre entourage.

La dépendance physique et psychologique

  • Le tabac, à cause de la nicotine qu’il contient, est une drogue. La dépendance à la nicotine est aussi puissante que celle causée par la cocaïne et l’héroïne en raison de la combinaison de la dépendance physique et psychologique.
  • Le tabac a une emprise physique sur vous. Il vous soulage des symptômes de sevrage qu’il a lui-même installé…ce qui fait que vous êtes obligé d’en prendre pour éviter l’inconfort de ces symptômes. C’est un cercle vicieux. 
  • Fumer crée une puissante dépendance psychologique. Chaque fois que vous prenez une bouffée, vous associez inconsciemment le bien-être apporté par cette bouffée à ce que vous vivez à ce moment-là. Peu importe que la situation soit plaisante ou désagréable, la cigarette vous fait sentir bien. Ce phénomène vous pousse à continuer de consommer du tabac pour ressentir le même bien-être.

Les effets négatifs sur la santé

  • La fumée de tabac tue plus de 37 000 personnes chaque année au Canada et environ 10 400 au Québec : c’est quatre fois plus que les décès causés par les meurtres, l’alcool, les accidents de la route et les suicides réunis.
  • Le tabagisme cause 16 cancers et il est à l’origine du tiers de tous les cas de cancers.
  • Le tabac cause 21 maladies chroniques, dont l’asthme, le diabète et la dysfonction érectile.
  • Les fumeurs ont une probabilité plus élevée de développer ou d’aggraver des problèmes de santé psychologique comme l’anxiété, la dépression, la nervosité.
  • Le tabagisme fait vieillir la peau prématurément : les rides sont plus nombreuses et plus profondes, le teint devient plus grisâtre, etc.
  • Le tabagisme réduit l’espérance de vie de 10 ans, en plus de diminuer la qualité de vie : troubles du sommeil, effort physique difficile.

Si vous décidez d’arrêter de fumer, la majorité des torts causés à votre organisme par la fumée de tabac s’estomperont et vous en retirerez de nombreux bénéfices. Alors, pourquoi continuer à fumer?