Le tabagisme passif reste tout aussi dangereux même si vous ne fumez que sur le balcon ou devant la porte. En plus de nuire toute la famille, ce phénomène nuit particulièrement aux enfants. 

Les toxines des cigarettes transportées de l’extérieur vers les habitations

Selon les spécialistes des poumons, les enfants de fumeurs sont plus susceptibles de souffrir de bronchite ou d’asthme, même si leurs parents ne prennent pas une cigarette à la maison. En effet, même en restant dehors pour fumer, vous faites tout de même entrer de la fumée dans l’appartement à travers vos cheveux et vêtements. Dès lors que les enfants entrent en contact avec ces derniers, ils peuvent les rendre malades.

Bien qu’il n’existe aucune étude sur l’importance du danger que représente le fait de fumer en plein air pour les enfants, la fumée de cigarette contient toujours une concentration très élevée de fines particules de poussière que même une exposition à de petites quantités occasionne un risque pour la santé et des effets pour sur l’organisme.

Des substances trainées dans la maison

Les personnes qui fument à l’extérieur transportent chez elles de la nicotine, des substances cancérigènes, des particules respirables et d’autres substances toxiques. En effet, la fumée de tabac contient plus de 4000 substances chimiques, dont au moins 200 sont nocives pour l’homme. Selon les experts, les composants d’une cigarette classique sont libérés dans l’air non seulement par les cheveux et les vêtements, mais aussi par les mains. De plus, les fumeurs continuent toujours à exhaler des particules nocives jusqu’à 90 secondes après la dernière bouffée. Ainsi, tout cela conduit au fait que des résidus dangereux peuvent se retrouver à l’intérieur d’une maison où on n’a jamais fumé.

Augmentation du taux de nicotine dans la poussière domestique

Selon certains pédiatres, le tabagisme est un facteur de risque majeur pour les maladies pulmonaires chez les enfants. Le tabagisme représente en effet un danger considérable même dans les foyers où l’on fume à l’extérieur seulement. Dans les appartements de ces derniers d’ailleurs, la poussière domestique contient des niveaux élevés de nicotine, ce qui peut être plus risqué pour la santé et l’enfant.

Les bébés et les nourrissons sont les premiers touchés par ce danger puisqu’ils ont tendance à tout mettre dans la bouche ou à sucer les objets qu’ils ont en main.

Et pourtant, les données sur les effets du tabagisme passif et de l’absorption de polluants sur le long terme sont encore peu nombreuses. Il n’est toutefois pas à douter que les enfants réagissent de manière particulièrement sensible aux toxines contenues dans la fumée de tabac ; leur organe étant encore en développement. Les poumons, par exemple, peuvent rapidement être considérablement endommagés.

Le conseil des spécialistes : si vous fumez à l’extérieur, il est préférable de le faire avec une veste et un chapeau que vous enlèverez ensuite. Ceci vous évitera de trainer des résidus à l’intérieur par les vêtements et les cheveux. Certains pédiatres plus déterminés conseillent même aux parents d’arrêter complètement de fumer afin de ne pas nuire à leurs enfants à long terme. En effet, il n’existe pas de valeur seuil en dessous de laquelle l’effet de la fumée passive sur l’organisme ne représente aucun risque, toute exposition est associée à un danger.