Résistances en sub-Ohm : tout ce que vous devez savoir sur le vapotage à haute puissance

résistance de cigarette

Publié le : 09 décembre 20236 mins de lecture

L’univers des cigarettes électroniques n’a pas fini de vous dévoiler tous ses secrets. Vous l’ignorez peut-être, mais la valeur des résistances qui permettent de faire chauffer le liquide est essentielle. Parmi elles, il y a les résistances sub-Ohm, conçues pour produire de beaux nuages de vapeur. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le vapotage à haute puissance afin de vous assurer que cette pratique vous convient.

La résistance, cette pièce indispensable de la e-cigarette

La résistance joue un rôle capital dans le fonctionnement de la cigarette électronique, car c’est elle qui va modérer ou non la puissance de la vape. En produisant de la chaleur, la résistance transforme le liquide en vapeur. Il faut donc prêter attention à sa valeur, selon l’effet que l’on souhaite obtenir. Sachez que le prix d’une résistance de cigarette électronique varie d’une marque à l’autre et qu’il est évidemment plus élevé pour le vapotage à haute puissance. Cela s’explique par la présence de nombreux matériaux au sein de cet accessoire. Les utilisateurs d’e-cigarettes ne recherchent pas les mêmes sensations, il faut donc savoir si les résistances en sub-ohm correspondent à celles-ci ou non.

La valeur de la résistance sub-Ohm à connaître pour régler correctement une e-cigarette

En tant que vapoteur, vous devez vous intéresser aux valeurs en Ohm. Il s’agit de la puissance affichée sur la résistance. Une résistance pour cigarette électronique ayant une valeur inférieure à 1 Ohm, appelée également sub-Ohm, offre une puissance de vape élevée. Cela se concrétise par la matérialisation de nuages de vapeur imposants. Dans ce cas, il convient d’utiliser des e-liquides qui contiennent une part généreuse de glycérine végétale. La substance n’est pas vraiment liquide et chauffe à haute température. Ainsi, selon la valeur de votre résistance, vous savez à quelle puissance vous pouvez régler votre e-cigarette en watts. En cas de doute, vous trouverez un réglage moyen indiqué sur l’emballage de la cigarette électronique. Généralement, pour les résistances en sub-Ohm, le réglage se fait à partir de 10 watts. De cette manière, vous commencez à obtenir un nuage de vapeur conséquent.

Le type de vape change selon la résistance

Quel genre de vapoteur êtes-vous ? Vous avez peut-être déjà vos préférences, mais si vous découvrez seulement maintenant cet univers, il peut être bon de vous demander quel était votre comportement en tant que fumeur. Lorsqu’une personne fume une cigarette classique, elle a tendance à aspirer par la bouche pour inhaler ensuite vers les poumons. On parle alors de tirage indirect. Sachez cette pratique n’est pas compatible avec la résistance sub-Ohm. En effet, de par la quantité de vapeur produite, il faut que cette dernière s’échappe facilement de l’appareil. L’utilisateur n’a donc pas le choix et doit inhaler l’air directement par les poumons (on parle de tirage direct). Si vous n’êtes pas à l’aise avec ce mode d’inhalation, les résistances sub-Ohm ne sont pas forcément faites pour vous.

Les inconvénients du vapotage à haute puissance

Le vapotage à haute puissance plaît beaucoup aux personnes qui aiment produire d’épais nuages de vapeur. Cependant, il est aussi capital de connaître les inconvénients des résistances en sub-Ohm, afin de savoir si elles correspondent à vos habitudes de vie. Vous avez des doutes ? N’hésitez pas à demander conseil auprès de vendeurs spécialisés, comme ceux de la boutique en ligne kumulusvape.fr. Ils sauront vous proposer les meilleurs modèles, au prix le plus adapté. À titre d’exemple, il est vrai que ce type de résistance implique une consommation importante de e-liquide. Vous devez donc vous attendre à racheter plus souvent des recharges. Il en va de même pour la batterie de la e-cigarette. Celle-ci étant fortement sollicitée, son autonomie est moindre et il convient de la recharger régulièrement. Enfin, les vapoteurs s’accordent à dire que la saveur des e-liquides n’est pas aussi prononcée que lorsque la vapeur est plus fine.

Le hit de nicotine sous une résistance sub-Ohm

Vous avez décidé d’arrêter de fumer des cigarettes classiques car vous avez conscience des risques du tabagisme pour votre santé ? La cigarette électronique apparaît comme étant une alternative intéressante pour vous. Encore faut-il savoir bien l’utiliser au quotidien. La nicotine est également présente dans les e-liquides, bien qu’elle ne doive pas dépasser les 20 mg/ml en France. Si vous aviez l’habitude de fumer énormément, la sensation de picotement dans la gorge, appelée “throat hit” a encore de l’importance. Utiliser une résistance sub-Ohm permet de retrouver cette sensation, tout en réduisant le taux de nicotine. Vous allez donc devoir apprendre à gérer ces nouveaux ressentis procurés par ce type de résistance. Vous ne recherchez pas cette sensation de picotement ? La glycérine végétale est un composant du e-liquide qui irrite moins que le propylène glycol. Il vous suffira de baisser la puissance de la vapoteuse.

Plan du site