Arrêter de fumer n’est pas facile pour la plupart des fumeurs. Plus l’on fume, plus le cerveau s’habitue à la présence de la nicotine, et plus les récepteurs sont sensibles : c’est ce qui explique l’addiction au tabac. De nombreuses tentatives d’arrêt échouent en quelques jours. Désillusionné, vous allumez une autre cigarette. Dans cet article, nous vous donnons 17 conseils et astuces pour vous aider à arrêter de fumer une fois pour toutes. Êtes-vous prêt pour une vie sans tabac?

1. Faites une liste des avantages et des inconvénients

Prenez une feuille de papier et tracez une ligne verticale au milieu. D’un côté, notez toutes les choses que vous aimez dans le domaine du tabac. Utilisez l’autre côté de la feuille pour noter les choses que vous n’aimez pas dans la cigarette. Soyez honnête avec vous-même. Pensez à des choses comme la santé, la famille, les amis, le travail, etc. Demandez à vos amis et à votre famille ce qu’ils pensent de vos raisons. Si les ombres l’emportent sur les sentiments positifs, vous êtes prêt à arrêter de fumer.

Il faut fixer vos objectifs. Les sources de motivations doivent être traduites en objectifs, elles doivent être écrites quelque part dans un cahier ou dans un journal intime pour que vous puissiez vous en rappeler régulièrement.

2. Fixer une date pour arrêter de fumer

Choisissez une date à laquelle vous allez arrêter de fumer. Rendre cela officiel. Rédigez un contrat et signez-le. Demandez à quelqu’un d’autre de signer le contrat également. Cela semble exagéré, mais de cette façon, vous vous assurez que votre arrêt n’est pas sans engagement.

3. La motivation pour arrêter de fumer

Inscrivez toutes les raisons que vous avez d’arrêter de fumer sur une carte que vous pouvez facilement emporter avec vous. Veillez à toujours avoir cette carte sur vous. Faites des copies si nécessaire. Il est important de vous rappeler votre motivation dans les moments difficiles. Pensez à vos enfants, à votre partenaire, à votre santé, à votre argent, etc. La motivation et une vie sociale riche restent les facteurs clés pour vous aider à arrêter la cigarette. Sachez que c’est une longue lutte parce que le manque en nicotine est pénible quelques jours après son arrêt. Ces différentes raisons jouent un rôle très important quand l’envie de fumer revient durant le sevrage.

4. Cartographier son comportement tabagique

Tenez un journal dans lequel vous notez les heures auxquelles vous fumez, les circonstances dans lesquelles vous fumez et l’envie de fumer à ces moments-là. Cherchez des entrées alternatives pour ces moments. Vous trouverez ci-dessous un certain nombre de bonnes suggestions. Vous avez réussi le premier jour, la première semaine, voire même le premier mois mais l’envie de fumer vous revient. Repensez à vos objectifs, cela vous aidera à combattre le stress.

5. Créer une liste d’évasion : ce que vous pouvez faire lorsque l’envie vous prend.

Arrêter de fumer, c’est souvent surmonter les moments où l’envie d’une cigarette se fait sentir. Un tel moment ne dure souvent pas plus de 3 à 5 minutes. Il s’agit de “survivre” à ces moments. Pensez à vos objectifs pour vous remotiver, vous pouvez y arriver. Vous devez les avoir en tête ou sous les yeux au quotidien, à tout moment. Agrandissez vos relation, prenez part à des événements près de chez vous ou inscrivez-vous dans un club de sport, de danse, de lecture ou autre. Cela va vous accompagner dans vos expériences de combat contre l’arrêt du tabac.

6. Jeter tout ce qui a trait au tabagisme

Lorsque vous êtes prêt à arrêter de fumer, jetez tout ce qui vous rappelle la cigarette. Mais ensuite, il faut vraiment tout jeter : les mégots, les allumettes, les briquets, les cendriers, les paquets de papier à cigarettes, et même l’allume-cigare de votre voiture. Débarrassez-vous-en ! Veillez à être tenté le moins possible.

7. Changer ses pauses cigarettes

Il faut s’habituer au travail : n’allumez pas une cigarette avec vos collègues fumeurs. Inventez une alternative pour ces moments-là. Par exemple, jouez une partie de solitaire sur votre ordinateur. Cela prend autant de temps, mais c’est beaucoup mieux pour la santé. Des alternatives ? Passez un coup de fil, mangez un fruit ou faites une promenade. Ne vous approchez pas des fumeurs. Bien sûr, il ne faut pas attacher le chat au lard.

8. Réduire la caféine

Vous voulez une cigarette ? Préparez plutôt une tasse de thé. L’acte de faire du thé et de le boire lentement procure le même type de détente qu’un shoot de nicotine. Essayez cette astuce.

Au passage, une alimentation saine et équilibrée est indispensable et fait partie des astuces pour arrêter de fumer. Durant votre lutte, choisissez des aliments pleins de vitamines car cela vous permettent de ne plus avoir envie de fumer. En effet, ils ont la capacité de modifier le goût du tabac moins agréable et diminuent l’envie de rechute.

9. Concentrez-vous sur les choses difficiles que vous avez réussi à faire

Arrêter de fumer est difficile, mais il y a des choses plus difficiles dans la vie que vous avez surmontées. Demandez à des personnes qui vous connaissent bien de dresser une liste des choses que vous trouviez difficiles auparavant, mais que vous avez réussies. Gagnez en confiance. Vous pouvez le faire ! Vous pouvez aussi vous mettre en tête que la consommation de tabac réduit vos capacités mentales. En effet, le fait de fumer nuit à la mémoire et ce risque sur votre santé vous aidera à arrêter.

10. Changez votre routine

Arrêter de fumer signifie que vous êtes vraiment en train de changer de vie. Les habitudes et les routines ancrées ont vraiment besoin d’une pelle. Parfois, il faut forcer les choses. Asseyez-vous sur une autre chaise à la table du petit déjeuner. Choisissez une nouvelle route pour vous rendre au travail. Si vous avez l’habitude de fumer une cigarette après le travail, promenez-vous plutôt. Allumez-vous toujours une cigarette avec votre première tasse de café ? Buvez du thé pour l’instant. Ou un verre d’eau. En changeant vos habitudes, il est plus facile de s’en défaire. Vous devez aussi changer vos habitudes alimentaires si vous ne voulez plus fumer. Buvez beaucoup d’eau pour hydrater votre corps car l’eau vous aide à éliminer la nicotine dans votre corps. Tachez de dormir suffisamment pour vous libérer de tous les toxines de l’organisme en temps normal.

11. Se replier ? Il suffit de redémarrer

Si vous avez recommencé à fumer, ne retombez pas dans vos vieilles habitudes. Il suffit de recommencer à zéro. Certains fumeurs arrêtent dix fois avant de vraiment partir. Alors, n’abandonnez pas. Arrêtez encore une fois. Découvrez quel est le meilleur jour pour arrêter de fumer.

12. Economiser

Mettez l’argent que vous économisez en ne fumant pas dans un bocal en verre et économisez pour quelque chose que vous avez toujours voulu faire. Vous serez étonné de voir à quelle vitesse votre tirelire grandit. Voyez grand. Par exemple, faites des économies pour de belles vacances ou un nouvel ordinateur.

13. Boire du café décaféiné pendant deux mois

Arrêter de fumer et boire beaucoup de caféine peut vous faire trembler. Passez au café décaféiné pendant deux mois. Vous êtes alors en sécurité.

14. L’exercice physique

Vous pouvez vous imaginer le faire ou jouez vraiment au tennis. Des chercheurs britanniques ont découvert qu’il est plus facile de ne pas fumer quand on pense à un match de tennis. Cela fonctionne probablement avec d’autres sports et vous éviterez de prendre du poids pendant le sevrage.

15. Pour les fumeurs invétérés, essayez une cigarette électronique.

La cigarette électronique (ou : e-cigarette) gagne en popularité. L’avantage de la e-cigarette est qu’au lieu de 4 000 substances nocives, elle ne contient qu’une seule substance toxique : la nicotine. De nombreux fumeurs qui ne parviennent pas à s’arrêter de fumer passent à la cigarette électronique. Lorsque vous utilisez la e-cigarette, vous pouvez décider vous-même de la quantité de nicotine que vous consommez. De cette façon, vous pouvez réduire progressivement le besoin de nicotine et finalement arrêter de fumer pour de bon.

Les substituts de nicotine peuvent aider les fumeurs dans le sevrage de tabagisme. Ce ne sont pas de solutions miracles, mais ils peuvent substituer et remplacer les effets liés au manque de nicotine. Ils permettent de combler les supplices créés par ce manque. Ils doublent la chance de réussir le sevrage. Ce ne sont pas des médicaments non plus, mais des produits de consommation.