Comment utilisez-vous vos réseaux sociaux ? Vous profitez de la pause déjeuner pour vérifier les nouveaux postes ou vous devez mettre à jour le calendrier plusieurs fois dans la journée ? Lorsque vous sortez avec des amis, pouvez-vous vous déconnecter d’internet et profiter du moment ou ne laissez-vous pas votre smartphone de côté, ne serait-ce qu’une minute ?

Parfois, l’utilisation de sites comme Facebook et Twitter est si intense qu’elle commence à entraver la vie quotidienne d’une personne, compromettant la productivité au travail et l’interaction sociale, par exemple. Dans ce cas, il y a de grandes chances que la personne soit dépendante de l’utilisation des médias sociaux. En effet, la question est : quels sont les impacts de l’addiction réseau social dans la vie quotidienne ?

Comment les réseaux sociaux compromettent les relations ?

Vous trouverez peut-être que c’est une exagération, mais ce qui se passe réellement, c’est que la dépendance, ou dans certains cas la dépendance à être connecté dans les réseaux sociaux, peut affecter et beaucoup de relations amoureuses. Les raisons sont assez courantes : jalousie, insécurité, insatisfaction, distance, entre autres.

Alors que le couple passe son temps à profiter de la vie virtuelle, la relation réelle n’est plus nourrie. Pendant les repas, les moments de loisir, avant de s’endormir et dans tant d’autres situations de la vie quotidienne, il n’y a pratiquement plus de dialogue.

De cette façon, la distance entre les deux augmente de plus en plus et peut conduire à un point qui peut devenir irréversible.

C’est un problème sérieux, de plus en plus commenté par les psychologues et les professionnels de la santé mentale.

Tout comme la toxicomanie et l’alcoolisme, le besoin d’être connecté aux médias sociaux pendant la majeure partie de la journée peut également causer des dommages émotionnels et nécessite un traitement.

Il s’agit d’une dépendance qui se répercute même sur la santé physique : tremblements, tachycardie, troubles de la posture et de l’alimentation peuvent être quelques-unes des conséquences.

Mais comment savoir si vous, ou un ami, êtes dépendant ? Parmi les signes apparents de cette dépendance, on peut citer

En outre, il est fréquent que les personnes dépendantes cessent de faire des tâches ménagères pour passer plus de temps dans les médias et présentent des symptômes de sevrage lorsqu’elles sont éloignées du réseau.

Comment ne pas laisser l’addiction réseau social entraver vos relations et vos rencontres ?

Il doit y avoir un consensus au sein du couple sur le fait que la dépendance à Internet affecte non seulement leur relation, mais aussi leur vie sociale. Ensuite, certaines stratégies peuvent contribuer au rapprochement et au renforcement de la relation :

– s’engagent à ne pas utiliser les filets pendant les repas

Établir le temps de repas comme un temps consacré exclusivement à la nourriture. En plus d’aider à la mastication et même à la digestion, il stimule la conversation entre le couple.

– Déterminer les calendriers pour les deux

Avec l’agitation de la vie quotidienne, il est essentiel que le couple établisse des moments hebdomadaires pour sortir, parler, faire un programme amusant comme aller au cinéma ou sortir dîner. Et bien sûr, dans ces moments-là, l’utilisation du téléphone portable est strictement interdite.

– Fixer des limites à l’utilisation d’Internet

Cela peut sembler être quelque chose pour les enfants, mais cela peut très bien fonctionner pour les personnes qui sont dépendantes de l’Internet.

Déterminez ensemble le meilleur moment pour naviguer, par exemple, 30 minutes après le dîner. Et veillez à ce que personne ne vole et ne passe plus de temps qu’il ne le faut sur les réseaux sociaux.

– Réservez du temps pour la culture

Se désengager de l’internet ouvre la voie à d’autres possibilités dans la routine, comme aller au cinéma, au théâtre et lire de bons livres. Plus une personne se sent divertie et plus l’activité qu’elle exerce est de qualité, moins Internet lui manquera.

– Soyez honnête avec vous-même

Certaines personnes perdent la notion de la vie réelle et des réseaux sociaux, ce qui finit par alimenter des profils qui ne reflètent pas toujours la réalité.

Lorsque vous pouvez accepter votre routine et votre relation telles qu’elles sont réellement, vous pouvez réaliser que personne n’a une vie parfaite et que vous n’êtes pas obligé de partager tout ce que vous vivez.

Essayez de ne pas faire d’erreurs et partagez ces moments avec les gens qui vous entourent, qu’ils soient très heureux ou même très tristes.

Il faut garder à l’esprit que tout dans la vie a besoin d’équilibre. L’internet et les réseaux sociaux sont apparus pour nous faciliter la vie, mais lorsque nous devenons dépendants de ces outils, nous pouvons finir par éloigner les gens et même nous isoler socialement. Pensez-y !

L’accompagnement d’un psychologue dans la recherche d’un équilibre sur l’addiction réseau social

Il convient de noter que, contrairement à d’autres vices, dans ce cas, le patient n’a pas besoin d’être complètement retiré des médias sociaux.

L’internet et les réseaux ont un côté très positif : ils permettent de réunir les amis et la famille vivant dans des régions éloignées, de tenir les gens informés de ce qui se passe dans le monde et de faciliter la communication.

Le dépendant des réseaux sociaux ne doit pas se priver de ces avantages, mais doit trouver un équilibre entre la vie en ligne et la vie hors ligne.

Le secret est d’apprendre à utiliser l’internet avec modération, de redécouvrir le plaisir d’être physiquement avec des amis et de commencer à profiter des moments de déconnexion.

Pour trouver l’équilibre, des séances avec un bon psychologue donnent généralement de bons résultats. En discutant avec le professionnel, le patient a la possibilité de comprendre la raison de sa dépendance.

Les possibilités sont innombrables : la volonté d’échapper à la vie réelle, la difficulté à établir des relations en dehors d’Internet ou la recherche constante d’un idéal de perfection qui n’est possible que dans les messages des réseaux sociaux en sont quelques exemples.

Une fois que vous avez découvert pourquoi, il est beaucoup plus facile de traiter le problème. Le psychologue joue également un rôle clé à sur l’addiction réseau social. Il est important d’apprendre à se déconnecter afin de s’assurer une vie émotionnellement saine et remplie de moments heureux – même si tout le monde n’est pas posté sur Instagram ou Facebook.