L’e-liquide est le carburant de la cigarette électronique, c’est-à-dire le consommable de cette dernière. En somme, l’e-liquide est composé de propylène glycol (PG), de glycérine végétale (VG), de la nicotine ainsi que par les arômes. Vous pouvez choisir l’e-liquide qui correspond mieux à vos besoins ou le concevoir vous-même en quelques étapes.

Les ingrédients nécessaires pour fabriquer un e-liquide

Mais Qu’est-ce que le e liquide ? C’est souvent la question que se posent les personnes qui veulent arrêter la cigarette classique ou simplement de rechercher d’autres sensations. Élément important d’une e-cig, ce dernier peut être conçu sur-mesure. Pour fabriquer de l’e-liquide en DIY, il vous faut d’abord préparer les mélanges dont vous aurez besoin. Portez des équipements de protection adéquats pour éviter tout danger lors de la manipulation des ingrédients. Vous aurez besoin de quelques flacons, d’une base neutre, de booster et d’additifs. À noter que l’additif est facultatif dans le mélange. Si vous voulez obtenir beaucoup d’e-liquide, les flacons pourraient ne pas suffire, il vous faudra donc choisir un récipient avec un plus grand volume comme des fioles. Le booster est l’ingrédient qui contiendra de la nicotine. Vous pouvez alors créer un e-liquide sans nicotine en n’ajoutant pas de booster en fonction de vos besoins. Des flacons vides seront aussi nécessaires pour stocker vos e-liquides. Pour fabriquer votre e-liquide, vous pouvez mélanger respectivement les arômes, le booster et les additifs avec la base. Votre e-liquide devra contenir 10 à 15 % d’arômes. Avec une base neutre contenant un taux de VG supérieur, vous aurez besoin d’ajouter plus d’arômes. Pour le cas du booster, déterminez d’abord le taux de nicotine dont vous aurez besoin dans votre mélange. Si vous voulez avoir un e-liquide avec 6 mg/ml de nicotine pour 10 ml d’e-liquide, vous aurez besoin d’ajouter 3 ml de booster. Pour plus d’informations sur Qu’est-ce que le e liquide, n’hésitez pas à faire des recherches sur internet.

Le choix des ingrédients

Vous avez le choix des ingrédients de votre propre e-liquide en fonction de vos préférences. Lorsque vous choisissez la base neutre, le seul critère à prendre en compte concerne le ratio PG/VG. Le propylène glycol a pour rôle de stocker les arômes de votre e-liquide. Aussi, il est responsable du hit qui est la sensation dans votre gorge lorsque vous vapotez. La glycérine végétale, par contre, est responsable de la densité de la vapeur sortant de votre cigarette électronique. Vous avez le choix d’une base 100 % PG ou de VG, mais qui devrait être utilisé avec un matériel adéquat. Alors, si vous préférez sentir mieux la saveur et le hit, vous pouvez choisir un mélange riche en PG. Dans ce cas, vous aurez moins de fumée. Au contraire, si vous préférez plutôt avoir un mélange qui ressort beaucoup de fumées, vous devez choisir une base avec un pourcentage de VG supérieur. Vous aurez bien évidemment moins de saveurs et de hit et votre mélange sera plus visqueux.

Concernant le taux de nicotine et les arômes

Votre choix dépendra de votre dépendance à la substance, c’est-à-dire à votre profil de fumeur. Vous pourrez être un fumeur occasionnel, un fumeur régulier ou un gros fumeur. Choisissez alors le taux de nicotine qui correspond à votre profil. Si vous êtes déjà familier à la cigarette électronique, il est idéal de conserver votre dosage en nicotine habituel. Si vous n’avez jamais fumé ou si vous voulez arrêter de fumer, vous pouvez choisir de fabriquer un e-liquide qui ne contiendra pas de nicotine. Les saveurs des e-liquides sont classées en 4 catégories : les arômes fruités, classiques, gourmands et menthol. Pour un e-liquide DIY avec un arôme fruité, le temps de maturation idéal est d’une semaine. Pour un e-liquide menthol ou classique, deux semaines suffisent comme temps de maturation. Avec les arômes gourmands, attendez jusqu’à un mois pour pouvoir savourer au maximum votre e-liquide.