Comment arrêter de fumer sans trop dépenser d’argent ?

arrêter de fumer

L’arrêt du tabac est devenu un business à part entière. Entre substituts nicotiniques, séances d’acupunctures et autres méthodes compensatoires, on finit par dépenser plus qu’on ne l’aurait jamais imaginé. Pourtant, rompre avec cette fâcheuse habitude ne devrait pas être aussi coûteux. Dans cet article, vous trouverez des conseils pour arrêter de fumer sans vous ruiner.

Conseil n°1 : envisagez la cigarette électronique

Si vous deviez investir dans un seul substitut, nous vous recommandons l’e-cigarette. Cet appareil a permis à de nombreux fumeurs de se débarrasser des cigarettes originaires. Si vous ignorez comment ça marche, rendez-vous dans une boutique de cigarettes électroniques et demandez au vendeur de vous assister dans le choix de votre dispositif et de ses accessoires. Il est important de rappeler que vous devez choisir en fonction de votre profil de fumeur, autrement dit, du nombre de cigarettes consommées au quotidien. Les modèles d’entrée de gamme sont parfaits pour les novices. Faciles à manipuler et vendus à un prix accessible, vous pouvez les utiliser au départ puis passer à un appareil plus sophistiqué au bout de quelques mois. Les points de vente s’approvisionnent sur les sites de grossiste en e-liquide comme kmls.fr afin de fournir à leurs clients des liquides avec différents taux nicotiniques et saveurs.

Conseil n°2 : surveillez votre alimentation

Si la vente de cigarettes électroniques connait un envol grandissant, vous pouvez rompre avec la cigarette sans dépenser un sou rien qu’en surveillant votre alimentation. L’arrêt du tabac en lui-même ne conduit pas à la prise de poids. Ce sont les repas et les aliments hypercaloriques consommés pour contrer les signes du sevrage tabagique qui font grossir. Ainsi, pour garder la ligne, nous vous conseillons de surveiller vos assiettes. Optez pour une alimentation saine et équilibrée. Plutôt que de vous goinfrer de chocolat et de friandises à la moindre sensation de manque, prévoyez des box de crudités. La nourriture joue ici un rôle de réconfort. Vous devez alors distinguer la sensation de faim des symptômes de sevrage. De plus, même si vous prenez quelques kilos au début de votre défi pour arrêter de fumer, vous finirez par les perdre lorsque vous aurez stabilisé votre arrêt.

Conseil n°3 : pratiquez une activité physique régulière

Ce conseil est étroitement lié au précédent. Pour ne pas prendre les kilos dus au sevrage, il faut avoir une alimentation saine doublée d’une activité sportive régulière. Si vous n’avez jamais fait de sport de votre vie, commencez par du cardio comme la marche à pied, le vélo ou encore la natation. Cependant, il est vivement conseillé de trouver une discipline dans laquelle vous pouvez vous impliquer sur le long terme. Libérées des cigarettes, vos mains doivent être souvent occupées et vos pensées tout autant. Le sport est alors le meilleur moyen de vous occuper l’esprit limitant ainsi les envies de fumer. Pour les petits budgets, pas besoin de se rendre à la salle de sport ! Les activités de plein air, lorsque la météo est de votre côté, sont vivement recommandées. Dans le cas échant, optez pour un tutoriel gratuit en ligne dans le confort de votre maison.

Conseil n°4 : évitez les tentations

Essayez d’analyser votre quotidien de fumeur : quels sont les moments où vous fumiez plus que d’habitude ? Une fois que vous aurez identifier ces triggers, vous devez trouver les techniques pour les éviter. La plupart des fumeurs redoutent la combinaison café/cigarette le matin. Vous pouvez alors rompre ce schéma cognitif en remplaçant le café par le thé ou par un smoothie riche en fibres et en vitamines. Vous redoutez les sorties en soirées et les after Works ? Prenez une pause pendant un petit moment ! Vous retrouver dans un environnement qui stimule votre envie de fumer n’est pas très recommandé. Plutôt que de vous imposer des situations de stress supplémentaire, simplifiez le processus de sevrage en vous éloignant de ces endroits qui vous rappellent la cigarette. Cela vous permettra aussi de maîtriser votre budget pour les loisirs surtout que les sorties au bar sont relativement coûteuses.

Conseil n°5 : contrôlez votre stress grâce à la respiration

Il n’y a pas moins coûteux que l’oxygène ! Pourtant, en apprenant à contrôler votre respiration, vous pouvez réduire les sensations d’anxiété et de frustration liées à l’arrêt du tabagisme. Gardez en tête que ces moments de gêne ont tendance à diminuer au fil du temps que ce soit en termes de fréquence ou d’intensité.