Trouble physique et psychique, destruction de la personnalité, bouleversement de la vie familiale, etc. les conséquences désastreuses de la dépendance sont nombreuses. Pour mieux lutter contre ce problème universel, il est important d’en connaître les causes profondes afin d’agir avec compréhension et intelligence. L’environnement social est un facteur  très pesant.

Cause dépendance : l’antécédence

On attribue à l’addiction et dépendance à la drogue  l’antécédence ou la génétique. En effet, comment beaucoup de caractéristiques morpho-psychiques, la dépendance à la drogue peut être lié à l’hérédité. Cependant, ce facteur ne joue pas encore une place prépondérante dans la dépendance à la prise de substances par l’organisme. Dans ce cas, on parle surtout de personne à risque d’être dépendant. Des maladies, bien que non héréditaires, peuvent aussi influencer la prise et la dépendance à la drogue chez certain individu.

Cause dépendance : la société

Par contre, la famille, la société et la culture d’une personne sont considérées comme les causes principales de l’addition et dépendance à différente drogue dans le monde. En effet, à la base d’une addiction est une phase de découverte ou d’essai. Cette phase constitue la première prise de drogue par la personne. Et bien sûr il y est incité sous plusieurs formes. Les causes sont nombreuses : des problèmes familiaux ou conjugaux ou  l’insertion dans un groupe de personne. La dépendance dépend donc principalement à l’influence qu’exerce la société sur la personne. La volonté de prendre de la drogue peut aussi surgir face à l’ennui, à la volonté d’améliorer ses performances sexuelles ou professionnelles.

Cause dépendance : les sensations procurées et l’accoutumance

En second  lieux, l’abus de la drogue s’explique aussi par les sensations procurées par leur prise. Ces sensations sont généralement qualifiées d’agréables. En fait, les drogues agissent de différentes façons sur le cerveau. Il y a par exemple les effets excitants de la caféine et la nicotine, mais aussi de l’alcool. D’autres stimulent comme la cocaïne et l’ecstasy. D’autres sont des tranquillisants et des somnifères et même des antalgiques. D’autres encore donnent des hallucinations comme le cannabis. La disponibilité de la drogue  et ses actions jouent des rôles importants dans la dépendance d’une ou plusieurs drogues en particulier.

Une fois les cerveaux habitués à la prise de la drogue, la dépendance s’installe complètement chez l’individu. Même si le degré d’indépendance n’est pas identique pour toutes les drogues, l’accoutumance de la prise est la cause de l’addiction totale.