Le tabac constitue un véritable fléau de société. Rien qu’en France on estime à 15 millions le nombre de fumeurs. On fume de plus en plus jeune sans se rendre compte des méfaits sur la santé et le bien-être. Arrêter de fumer est souvent très difficile et les gros fumeurs n’y parviennent que difficilement.

La cigarette tue des millions de personnes

La cigarette est responsable de nombreuses maladies graves qui entrainent la mort. Fumer, c’est s’empoisonner au quotidien et « 1 cigarette c’est un petit bout de soi-même qui part en fumée ». Beaucoup de personnes pensent que dans la cigarette c’est uniquement la nocivité du tabac et bien grosse erreur, car on estime à 4000 le nombre des autres composantes chimiques d’une cigarette. Certes, le fumeur aspire une forte dose de nicotine mais également d’autres poisons comme le goudron, le mercure, l’ammoniac, du méthanol, de l’arsenic, des solvants etc. et on peut en rajouter encore beaucoup d’autres. Alors arrêter le tabac, c’est tout simplement se faire beaucoup de bien pour vivre mieux  et respirer plus sainement.

Arrêter de fumer améliore la santé à 100%

Malgré les nombreuses campagnes anti-tabac, beaucoup d’individus restent insensibles et ne se rendent pas compte du risque aigu de souffrir d’un cancer, d’une maladie cardiovasculaire ou de faire un AVC. Outre ces maladies, en arrêtant de fumer, la personne arrive à mieux se concentrer et sera plus productive. L’arrêt du tabac, c’est également réaliser des économies importantes car l’achat des cigarettes impute sévèrement le budget. En plus plein d’autres avantages attendent celui qui arrête la cigarette comme la mauvaise haleine due au tabac, de meilleures capacités gustatives. Les aliments prennent une toute autre saveur et fini l’odeur de la cigarette sur les vêtements, la peau et les cheveux.

La cigarette favorise le vieillissement prématurément

La nicotine contenue dans la cigarette génère des troubles du sommeil et les fumeurs ont souvent plus de difficultés à trouver le sommeil. Ils souffrent également de ronflements et d’apnée obstructive du sommeil, un syndrome qui empêche de passer une bonne nuit. Des études ont révélées que le tabac provoquait des déficiences du système immunitaire et que les fumeurs attrapaient plus facilement  grippes et rhumes. Ils souffrent souvent de bronchites chroniques, pneumonies ou d’autres maladies graves du système respiratoire entre autres. Le tabac a aussi été mis en cause dans l’apparition de l’ostéoporose car il augmente le risque de développer cette maladie.