D’une seule plante, le chanvre sont issues plusieurs sortes de molécules ayant chacune des actions distinctes sur l’organisme. De par la nature des molécules sollicitées, il faut distinguer l’utilisation du cannabis à des fins médicales et l’utilisation du cannabis récréatif. Faire la différence entre le cannabis médical et le cannabis récréatif en quelques points.

Le cannabis médical

Les utilisations thérapeutiques du cannabis tirent leurs origines d’anciennes cultures vieilles de milliers d’années. Aujourd’hui, la recherche médicale a trouvé dans une molécule spécifique contenue dans le cannabis des effets positifs sur le traitement de certaines maladies. Cette molécule est un cannabinoïde connu sous le nom de cannabidiol, plus communément appelé CBD. En isolant cette substance et en supprimant les substances psychoactives responsables des effets planants du cannabis sur le système nerveux, les recherches ont fait naître le cannabis médical. Le CBD n’est pas répertorié en tant que drogue, et peut donc être commercialisé légalement dans plusieurs pays d’Europe tel qu’en Suisse où le CBD légal est largement répandu. Le CBD en Suisse et ailleurs, se procure facilement sur des sites spécialisés. Suivre ce lien pour acheter du cbd légal en Suisse.

Le cannabis récréatif

Le cannabis récréatif quant à lui est la forme de cannabis à l’état brut à haute de teneur en substances psychoactives. La molécule la plus dominante dans le cannabis récréatif est un autre cannabinoïde appelé tétrahydrocannabinol, abrégé THC. Le THC est une substance pourvue d’effets psychotropes, agissant directement sur le système nerveux central. Il est aujourd’hui classé parmi les drogues les plus consommées dans le monde.

Les principaux points de différence entre les deux types

La première distinction entre le cannabis médical et le cannabis récréatif réside dans les substances actives contenues en chacun. Le CBD, utilisé à des fins thérapeutiques est préconisé pour certains types de cancers ou d’autres maladies auto-immunes telles que le Parkinson. On lui reconnaît d’ailleurs plusieurs actions positives sur d’autres maladies graves. Le THC quant à lui se consomme par plaisir, pour son effet planant. Le THC est pourtant nocif pour le système nerveux de par ses effets secondaires tels que la paranoïa ou autres crises d’angoisse. En outre d’un point de vue légal, acheter du CBD est une transaction règlementaire tandis que l’achat et la consommation du THC est illicite dans la majorité des pays. Dans l’aspect extérieur, le CBD légal se distingue difficilement du THC à l’état de fleurs, de feuilles séchées ou de résine. Il est toujours conseillé de s’en procurer auprès de sites spécialisés, éco-responsables et propriétaires de cultures.