La drogue auditive est une drogue atypique qui se base sur la relation entre les battements binauraux et les ondes cérébrales. L’effet drogue auditive fait qu’il procure les mêmes sensations de bien-être chez les personnes exposées à ces ondes. Comme toutes les drogues, elle a son revers sur la santé.

Drogue auditive : qu’est-ce que c’est ?

Nouvelle drogue  insoupçonnée, le son peut procurer les mêmes sensations que les effets des drogues. Par l’intermédiaire de ce que l’on nomme les battements binauraux qui sont des sons apparents de différentes fréquences et qui induit dans le cerveau des ondes cérébrales qui procurent le bien-être. La fréquence entre les deux sont ne doivent pas être très importante. Ces propriétés ont été déjà établies depuis ça découvertes en 1839 par Heinrich Wilhelm Dover. Il a déjà notamment remarqué la relaxation et les biens faits qu’entrainait le battement binaural aux auditeurs des sons. Désormais, les battements binauraux peuvent être téléchargés pour seulement quelques Euros. Des entreprises en même basé leur business en Amérique comme I doser. Des logiciels gratuits peuvent aussi en créer comme Gnaural, Sbagen et Brain Waves Geneator.

Drogue auditive : les effets sur le cerveau

Comme tous les types de drogue, la drogue auditive conduit la personne à dépendance et l’accoutumance. Cette dépendance altère considérablement les facultés cognitives et la capacité de bien raisonné en l’absence du son. Les surdoses peuvent aussi avoir lieu dans le cas d’une écoute non effrénée. Pour des personnes à risque d’épilepsie, ils peuvent être fatals. De même, la sensation de relaxation peut entrainer des évanouissements. Elle perturbe le cycle de fonctionnement du cerveau. Si au lieu de générer des ondes cérébrales à faible amplitude, le cerveau en émet plus pour composer les différences de fréquences des battements. Il se peut ainsi que la personne émet des surplus d’ondes pendant les états de repos, provoquant par exemple l’insomnie ou l’hypertension.

Drogue auditive : les effets sur les sens

Les battements binauraux sont des sons à très basse fréquence. Dû au fait que les fréquences émises par le cerveau sont toutes aussi basses. Cette basse fréquence provoque des troubles d’audition, notamment en présence de fréquence élevée. L’accoutumance à la drogue auditive peut donc provoque à forte dose une perte de l’ouïe.  Les oreilles qui sont aussi des organes de sens très important pour l’équilibre. Les battements binauraux peuvent affecter l’état général d’une personne lorsqu’il se déplace surtout.