Le recours à l’hypnose pour arrêter de fumer a fait ses preuves. Les fumeurs qui ont suivi des séances d’hypnose ont réussi à se défaire de la cigarette et n’ont pas rechuté. Le taux de réussite est particulièrement élevé chez les sujets qui viennent d’eux-mêmes sans qu’une personne de leur entourage, ne les y pousse.

Les méfaits du tabagisme

Personne n’ignore que le tabac fait chaque année de nombreuses victimes à travers le monde. La cigarette a des effets néfastes sur la santé des personnes addictes et provoque des maladies graves comme le cancer du poumon. On estime qu’un tiers des cancers sont liés à la cigarette et le nombre de malades ne cessent de croitre notamment chez les femmes et les plus jeunes. Arrêter de fumer est difficile et exige une grande force intérieure pour y parvenir. Le recours à l’hypnose donne de bons résultats à condition que le fumeur soit motivé personnellement et qu’il ne soit pas poussé aux séances d’hypnose par un membre de son entourage auquel cas, le traitement aura de fortes chances de se solder par un échec.

L’hypnose comme thérapie pour s’arrêter de fumer

La technique de l’hypnose pour arrêter de fumer repose sur un principe simple appelé en jargon « le mécanisme de la suggestion et de l’empreinte » En d’autres termes, une personne accro au tabac a au fond de lui-même le désir d’arrêter de fumer. L’hypno-thérapeute cherche à tirer profit de ce désir profondément enfoui dans chaque fumeur pour le stimuler à arrêter de fumer en déclenchant la sensation d’être à nouveau libre. L’hypnotiseur suggère au fumeur que le tabac provoque mal-être et nausées, qu’il va retrouver le plaisir de respirer et qu’il se libère de son addiction. Le fumeur sort de son état de dépendance et arrête de fumer.

Un bon relationnel entre le patient et son thérapeute

Certains fumeurs ont peur de se soumettre à des séances d’hypnose pour arrêter de fumer car ils craignent de perdre le contrôle d’eux-mêmes. Pour que la thérapie soit un succès, il est indispensable que le patient se sente à l’aise, qu’il se trouve en état de confiance pour bien communiquer et échanger avec son thérapeute. Les techniques de l’hypnose sont particulièrement adaptées aux sujets qui présentent soit une très forte soit une faible dépendance au tabac. L’hypnose fait non seulement ses preuves pour les fumeurs mais  permet aussi de guérir d’autres comportements addictifs.